Voici les mesures qui seront mises en place suite à la réforme des retraites

Voici les mesures qui seront mises en place suite à la réforme des retraites

La réforme des retraites propose diverses mesures essentielles dans le but d’adapter le système de retraite aux évolutions démographiques et économiques. Ces mesures visent à apporter des changements majeurs au système actuel et à garantir la pérennité du système de retraite français.

Les mesures concernant l’âge légal de départ à la retraite

L’âge légal de départ à la retraite est l’un des points clés de la réforme des retraites. Actuellement fixé à 62 ans, il sera progressivement porté à 64 ans. Cette transition se fera en augmentant l’âge de 3 mois par génération. Ainsi, la première génération concernée est celle née à partir du 1er septembre 1961.

Parallèlement, l’âge minimum pour bénéficier de la retraite progressive sera relevé progressivement jusqu’à 62 ans pour la génération née en 1968. Il est important de noter que l’âge de la retraite sans décote reste fixé à 67 ans pour toutes les générations, quelle que soit la durée de cotisation de l’assuré.

Lire aussi :  Attention à votre bulletin de paie, tous les jours fériés du mois de Mai ne seront pas rémunérés !

En ce qui concerne le cumul emploi-retraite et les contrats aidés

Le cumul emploi-retraite total (intégral ou libéralisé) permet de continuer à travailler tout en se constituant de nouveaux droits à la retraite. Depuis la réforme, si un retraité décide de reprendre une activité, les cotisations qu’il verse vont lui permettre d’augmenter sa future pension.

Cela n’était pas le cas auparavant et ce nouveau droit lui sera versé à partir de septembre 2024. Il faut savoir qu’à partir de décembre 2024, il sera possible de faire sa déclaration de cumul emploi-retraite en ligne. Cela facilite grandement les démarches pour les futurs retraités souhaitant bénéficier de ce dispositif.

D’un autre point de vue, une campagne de communication sera menée au deuxième semestre 2024 pour informer les personnes ayant effectué des contrats aidés dans les années 1980. Ces périodes ne leur ont pas permis d’accumuler des droits pour leur future retraite.

Lire aussi :  Les services de l'assurance retraite seront indisponibles ce mois de mars

Grâce à la réforme, ils peuvent désormais bénéficier de trimestres de retraite pour ces périodes. Pour en bénéficier, il est essentiel pour les personnes concernées de se faire connaître auprès de leur caisse retraite.

La revalorisation du minimum de pension

La revalorisation du minimum de pension pour les retraités ayant eu une carrière complète au Smic est aussi une mesure importante. Cette revalorisation concerne 1,6 million de retraités et elle est déjà en cours pour certains. Pour les retraités restants, ils vont devoir patienter, car les démarches sont particulièrement longues.

Pour ces retraités concernés, elle va être effective à partir de septembre 2024. En effet, il est essentiel de faire une reconstitution de leur carrière. Pour certains d’entre eux, la caisse n’arrive pas à trouver les informations exactes concernant leur cotisation. Il est donc nécessaire de réaliser des recherches plus approfondies afin de trouver des traces de cotisations.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux