Cette annonce inattendue sur les petites retraites met fin à tout espoir d'augmentation

Cette annonce inattendue sur les petites retraites met fin à tout espoir d’augmentation

Une décision est prise dans le contexte d’une réforme des retraites en France, ce qui impacte directement la vie de millions de retraités recevant une petite pension.

Cette mesure, bien qu’ayant pour objectif de corriger certaines inégalités, soulève également des questions quant à ses implications financières et à sa mise en œuvre pratique.

Augmentation des petites retraites pour 1,7 Million de Bénéficiaires

La réforme des retraites a instauré progressivement un recul de l’âge légal de départ à la retraite et une augmentation du nombre de trimestres requis pour bénéficier du taux plein. Outre ces mesures, ce texte controversé discuté à l’Assemblée nationale a également pour effet d’augmenter automatiquement les petites retraites des individus ayant liquidé leurs droits au taux plein. Cette augmentation concerne également ceux qui étaient déjà retraités au moment de l’adoption du texte.

Dans le but d’atteindre l’objectif d’une pension équivalant à 85% du salaire minimum pour les salariés ayant eu une carrière complète au salaire minimum, le gouvernement a augmenté le minimum contributif ainsi que son montant majoré. De plus, il a été décidé que cette augmentation serait rétroactive, s’appliquant à tous les retraités ayant eu une carrière complète de ce type. Au total, environ 1,7 million de personnes sont concernées par cette hausse des pensions.

Lire aussi :  Paris 2024 dévoile les primes pour les fonctionnaires actifs pendant les JO

Attentes et délais pour la revalorisation de la retraite

Parmi ceux qui sont concernés par la réforme des retraites, seuls 600 000 ont déjà été effectués et verront cette augmentation appliquée à leur petite pension dès l’automne. Selon le directeur général de la Cnav, les 1,1 million reste de retraités ayant pris leur retraite il y a de nombreuses années et estimant être éligibles à cette majoration doivent faire preuve de patience.

En effet, cette augmentation de pension, annoncée depuis un certain temps, ne sera effective qu’en septembre. Un document interne à la Cnav avait déjà évoqué cette échéance maximale de septembre 2024 pour le versement de ces pensions révisées.

Cette date butoir avait ensuite été confirmée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav). Bien que la suite des majorations exceptionnelles ait été initialement attendue au printemps, il a été décidé que le versement se ferait finalement en septembre 2024.

Impact sur les bénéficiaires concernant la revalorisation des retraites en France

Avec l’annonce de 1,7 million de revalorisations exceptionnelles, deux groupes sont particulièrement impactés. Premièrement, environ 600 000 personnes qui étaient déjà à la retraite au moment de la réforme ont bénéficié d’une augmentation moyenne de 50 euros brut sur leur pension. Cette mesure a été perçue comme un coup de pouce bienvenu pour ceux qui étaient déjà dans la phase de retraite.

Lire aussi :  Hausse ou baisse ? Ce que la revalorisation de la pension Agirc-Arrco en mars 2024 signifie

Deuxièmement, il a été confirmé que 1,1 million de retraités, ayant pris leur retraite il y a de nombreuses années, recevront également cette hausse exceptionnelle d’ici septembre 2024. Étant donné qu’il s’agit de personnes ayant pris leur retraite il y a plus longtemps, leurs pensions sont généralement plus basses. Ainsi, le montant moyen de leur revalorisation devrait être légèrement supérieur, atteignant environ 60 euros.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux