Plutôt Livret A ou LEP  Lequel choisir pour optimiser ses placements d’épargne 

Plutôt Livret A ou LEP ? Lequel choisir pour optimiser ses placements d’épargne ?

Parmi les produits d’épargne les plus plébiscités par les Français, le Livret A et le Livret d’épargne populaire (LEP) tiennent une place capitale.

Cela est dû au fait qu’ils sont en mesure de garantir des taux d’intérêt intéressants, mais aussi qu’ils sont entièrement exonérés de charges fiscales. Ce sont aussi des placements plus ou moins sûrs ayant la confiance des épargnants.

Ce qu’il faut savoir concernant le Livret A

Le Livret A, reste l’un des produits les plus populaires en France en raison de sa facilité d’accès pour tous les clients, quel que soit leur âge. Ainsi, il est très intéressant bien qu’il n’est peut-être pas le placement le plus rentable. Il a un taux de rémunération considérable qui est actuellement à 3 %. Ce taux est fixé jusqu’en 2025, et il est désormais supérieur à l’inflation.

Cela signifie qu’il génère un rendement réel positif ce qui le rend attrayant pour de nombreux épargnants. Il est essentiel de noter que tous les mois, les intérêts sont calculés à chaque fin des premières et dernières quinzaines. Ceux-ci sont ajoutés au solde de l’épargne à chaque fin d’année.

Lire aussi :  Quel dossier faut-il avoir pour intégrer une école d'ingénieur ?

Les indispensables à connaitre autour du Livret d’épargne populaire LEP

Pour sa part, le Livret d’Épargne Populaire (LEP) est un produit d’épargne réservé aux personnes disposant d’un faible revenu fiscal de référence. De plus, il n’est pas accessible à tous les épargnants. Pour ouvrir un LEP, le demandeur doit respecter certaines conditions comme le fait d’avoir au moins 18 ans.

Puis, il faut également être fiscalement domicilié en France. Sans oublier que le revenu fiscal de référence de l’intéressé ne doit pas dépasser certains plafonds. En général, ces plafonds varient en fonction de la localisation géographique.

Bien répartir son épargne pour bénéficier d’une meilleure rentabilité

Pour les épargnants éligibles au Livret d’Épargne Populaire, il peut être plus avantageux d’opter pour ce dispositif plutôt que pour le Livret A. En effet, le LEP offre un meilleur taux d’intérêt que le Livret A, ce qui peut permettre de bénéficier d’un rendement plus élevé sur son épargne.

Lire aussi :  Ce grand groupe français va proposer un salaire supérieur au SMIC trouvé indécent

Cependant, si l’épargnant ne remplit pas les conditions du LEP, le Livret A reste une option intéressante. Pour une meilleure rentabilité, il est tout à fait possible d’adopter une répartition stratégique de son épargne entre le Livret A et le LEP.

Le Livret A est exonéré de toute charge fiscale et est plafonné à 22 950 euros. De son côté, le LEP offre un taux d’intérêt plus avantageux de 5 % et est également exempt de toute fiscalité. Il reste très intéressant même s’il est plafonné à 10 000 euros.

De ce fait, si l’épargne dépasse les 10 000 euros, il est préférable d’investir dans le LEP pour bénéficier de son taux d’intérêt attractif et ensuite de placer le reste de la somme sur le Livret A ou un autre compte épargne.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux