Les aides aux transports, beaucoup de français y ont droit sans le savoir!

Les aides aux transports, beaucoup de français y ont droit sans le savoir!

Les aides aux transports sont un soutien financier souvent méconnu par de nombreux Français. Diverses mesures ont été mises en place pour faciliter la mobilité des citoyens, que ce soit pour les déplacements en transports des jeunes, des salariés ou encore les déplacements des demandeurs d’emploi et les seniors.

Plusieurs aides pour les transports en commun

La SNCF propose plusieurs aides pour les transports en commun, comme la carte Avantage Jeune pour les 12-27 ans, qui offre 30% de réduction sur les voyages en Intercités et TGV. Le billet annuel de congé permet une réduction de 25% pour les demandeurs d’emploi, salariés et retraités pour les déplacements de vacances.

Les régions offrent aussi des réductions importantes pour les chômeurs, subventionnant jusqu’à 75% du prix des billets de train. Les étudiants bénéficient de réductions pouvant aller jusqu’à la gratuité ou un abonnement réduit de 80%.

Pour 49 euros par an, les personnes de plus de 60 ans peuvent obtenir la Carte Avantage Senior, offrant des réductions jusqu’à 50% sur les TER. En Île-de-France, le dispositif « Forfait Navigo Gratuité » permet aux résidents de bénéficier d’un forfait de transport gratuit dans toute la région.

Lire aussi :  RSA : découvrez la nouvelle augmentation à partir du 1er avril

Des aides au transport pour les salariés et les chômeurs

La législation impose aux employeurs du secteur privé et public, de prendre en charge une partie des frais de transport public de leurs employés. Cette obligation concerne les abonnements aux différents titres de transport collectif, avec une prise en charge obligatoire de 50% par l’employeur.

En ce qui concerne les transports personnels, la prise en charge reste facultative, soit une partie ou la totalité des frais de transport personnels, mais cette prise en charge est encadrée par des accords collectifs entre l’entreprise et les représentants des salariés.

En outre, les chômeurs bénéficient aussi des aides au transport. En Île-de-France, les bénéficiaires du RSA et de la Complémentaire Santé Solidaire peuvent voyager gratuitement sur le réseau de la RATP et de la SNCF via le Pass Navigo. Ils peuvent obtenir des réductions de 75% sur les abonnements hebdomadaires ou mensuels de leur carte Navigo, ainsi que de 50% sur les carnets de billets.

Lire aussi :  Réforme du RSA : des débuts prometteurs pour les allocataires

Les autres aides financières pour les transports et la mobilité en France

Diverses aides sont disponibles pour soutenir les dépenses liées aux transports. Premièrement, les aides carburant comprennent le chèque carburant d’une valeur de 100 euros par an et par personne, ainsi que la prime carburant avec un montant de 1 600 euros à 4 800 euros.

Deuxièmement, l’aide de 1 200 euros pour le permis de conduire, puis, la subvention de 500 euros pour les apprentis, ainsi qu’une allocation mensuelle de 30 euros pour les moins de 25 ans.

Enfin, le bonus écologique pour l’achat de véhicules moins polluants pouvant aller de 4 000 euros à 5 000 euros pour les personnes avec un Revenu Fiscal de Référence (RFR) inférieur ou égal à 15 400 euros par an, ainsi que des aides pour les vélos électriques, pour les adultes avec un RFR inférieur ou égal à 14 089 euros.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux