Augmentation des retraites en France en 2024 : où en sommes-nous ?

Augmentation des retraites en France en 2024 : où en sommes-nous ?

Dans le contexte actuel marqué par des défis économiques croissants et une inflation notable, le gouvernement a pris la décision de procéder à une revalorisation significative des pensions de retraite de base ainsi que de nombreuses prestations sociales.

Cette initiative vise principalement à soutenir et améliorer le niveau de vie des retraités, ainsi que des personnes les plus vulnérables face à ces défis économiques. En ajustant ces allocations et pensions à la hausse, l’objectif est de fournir un soutien financier accru à ceux qui dépendent de ces ressources pour leur quotidien, en assurant une meilleure adéquation avec l’évolution des coûts de la vie et des besoins essentiels.

Ce qu’il faut savoir concernant la revalorisation de la retraite de base

Afin d’améliorer le niveau de vie des retraités, certains ajustements ont été effectués. Ceux-ci sont indispensables afin de suivre l’évolution des besoins tout en considérant les réalités économiques. La revalorisation de la retraite de base a été mise en place progressivement et elle concerne différentes catégories de bénéficiaires.

Lire aussi :  Augmentation de pension et fin du malus : ce qui change pour votre retraite en 2024

De ce fait, les pensions de retraite de base ont connu une augmentation de 5,3 % à compter du 1er janvier 2024. Cette augmentation affecte 14 millions de retraités affiliés à divers organismes. Il est essentiel de préciser que cette hausse a été reflétée sur les comptes des retraités dès le versement de février 2024.

Qu’en est-il des retraites complémentaires ?

En ce qui concerne les retraites complémentaires, Agirc-Arrco a connu une hausse de 4,9 % en novembre 2023. Il est important de noter que la prochaine revalorisation est prévue pour novembre 2024. Le taux est encore à déterminer, mais cela dépend de l’inflation et des négociations entre partenaires sociaux.

Toutefois, depuis le 1er décembre 2023, les nouveaux retraités bénéficient d’une liquidation de leur retraite sans subir de minoration sur leur pension complémentaire. Puis, depuis le 1er avril 2024, le malus lié à la complémentaire Agirc-Arrco est levé pour les retraités actuels.

Concernant l’augmentation des prestations sociales

Au 1er janvier 2024, plusieurs prestations sociales en France ont été revalorisées. La pension de réversion a augmenté de 5,3 % pour atteindre 324,79 euros mensuels, sous réserve d’avoir accumulé au moins quinze ans d’assurance. L’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), ou minimum vieillesse a également bénéficié d’une revalorisation. Elle a été revalorisée jusqu’à 1 012,02 euros par mois pour une personne seule et 1 571,16 euros pour un couple.

Lire aussi :  Retraite complémentaire 2024 : les échéances de vos virements seront décalées à ces dates là

Ce qui équivaut à des augmentations respectives de 50,94 euros et 79,08 euros depuis le début de l’année 2023. Puis, les pensions d’invalidité ont enregistré une augmentation de 5,3 %, passant de 311,56 euros à 328,07 euros. Puis, l’allocation veuvage a été augmentée, avec un montant maximal porté à 697,82 euros par mois et un seuil de ressources trimestriel fixé à 2 616 825 euros.

Par ailleurs, la réforme des retraites entrée en vigueur en 2023 a prévu la revalorisation des pensions minimales, avec une augmentation du minimum contributif (Mico). De ce fait, en 2024, le Mico non majoré s’élève à 733,03 euros par mois pour les personnes qui ont cotisé moins de 120 trimestres. D’un autre côté, le Mico majoré atteint 876,13 euros par mois pour celles ayant cotisé au moins 120 trimestres.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux