Pourquoi les arnaques à l'investissement et sites frauduleux ne cessent d'augmenter

Pourquoi les arnaques à l’investissement et sites frauduleux ne cessent d’augmenter ?

Les arnaques à l’investissement et les sites frauduleux se multiplient et de plus en plus de personnes en sont victimes. Cette prolifération des activités frauduleuses peut s’expliquer par diverses raisons. Afin de se protéger efficacement, il est crucial de comprendre ces mécanismes et de rester vigilant en permanence.

Ce qu’il faut comprendre concernant ce genre de fraudes

Actuellement, l’épargne des Français reste une cible de choix pour les escrocs en tous genres. C’est exactement ce que montre la récente mise à jour de la liste noire des sites frauduleux réalisée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

En effet, au cours du premier trimestre 2024, pas moins de 377 nouvelles entités ont été repérées. Elles proposent frauduleusement des crédits, des services de paiement, des assurances ou des placements financiers.

Il est essentiel aussi de savoir que ces escroqueries prennent diverses formes, de l’usurpation d’identité à la création de faux sites ou faux conseillers. Certains noms de sociétés frauduleuses sont facilement reconnaissables, mais d’autres noms peuvent être trompeurs.

Lire aussi :  Le compte CPF change : les salariés devront dorénavant mettre la main à la poche !

En outre, les thématiques d’investissement à la mode sont souvent exploitées par les escrocs pour attirer les épargnants. Ils utilisent des termes comme « PER Retraite », « Livrets » ou « Investir dans les parkings » pour susciter les intérêts. Il faut comprendre que ces sujets sont souvent associés à des rendements attractifs.

Les facteurs engendrant ce genre de situation

Les arnaques à l’investissement et les sites frauduleux prolifèrent en raison de plusieurs facteurs. En effet, les escrocs voient dans l’épargne des Français une opportunité pour réaliser des gains illégaux. Les escrocs sont également de plus en plus habiles dans leurs promesses de rendements. Ceux-ci semblent plus raisonnables ce qui peut éviter de susciter des suspicions.

D’un autre point de vue, les grandes banques françaises et européennes, ainsi que les banques en ligne, sont également des cibles de choix pour les escrocs. Ces derniers créent de faux sites ou se font passer pour de faux conseillers.

Lire aussi :  Quel dossier faut-il avoir pour intégrer une école d'ingénieur ?

Sans oublier que les victimes sont souvent attirées par des publicités sur les réseaux sociaux ou des sites collectant des données personnelles.

Comment se protéger des arnaques financières ?

Pour se prémunir de ces arnaques, il est important de suivre quelques règles simples. Pour commencer, il est recommandé de consulter régulièrement les listes noires d’acteurs non autorisés sur le marché français.

Celles-ci sont maintenues à jour par l’AMF et l’ACPR. De plus, l’AMF propose également un test en ligne pour évaluer le risque d’une proposition d’investissement. Il est essentiel aussi de se méfier des conseils trop alléchants.

Pour ce faire, il faut toujours se rappeler qu’un conseiller financier légitime ne demandera jamais de réaliser un virement ou d’enregistrer un numéro de compte pour y verser des fonds. D’autant plus que les banques ne demandent jamais ce genre de pratique.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux