Les séniors ont du mal à trouver de l’emploi, est-ce de la discrimination ou un manque de formation ?

Les séniors ont du mal à trouver de l’emploi, est-ce de la discrimination ou un manque de formation ?

Pour les séniors, le défi de l’emploi est un sujet qui nécessite une attention particulière. D’autant plus qu’actuellement, certains signaux de crispations quant aux relations intergénérationnelles semblent faire leur apparition. Une situation qui présente de nombreuses conséquences.

La porte des entreprises se ferme de plus en plus sur les séniors

Les entreprises semblent de plus en plus fermer leurs portes aux travailleurs séniors. Selon une étude réalisée récemment, dans 44 % des entreprises interrogées, ce profil de salarié peut représenter moins de 10 % de l’effectif. Cette tendance intervient dans un contexte de ralentissement de l’emploi. D’autant plus que les prévisions de recrutement de cadres séniors pour 2024 indiquent une baisse de 15 % par rapport à 2023.

De plus, le gouvernement veut atteindre un taux d’emploi de 62,4 % pour les séniors contre 56,9 % en 2022. Cela n’est envisageable que dans certains secteurs. Il est essentiel de préciser que les secteurs industriels semblent davantage ouverts à l’emploi des séniors que les services.

Lire aussi :  Quel produit d’épargne choisir entre assurance-vie, PER et PEA ?

Ce que pensent les plus jeunes vis-à-vis de leurs aînés

Selon une étude effectuée par la plate-forme numérique Review Jobs, les jeunes salariés respectent généralement les travailleurs séniors. De plus, les séniors sont perçus comme plus impliqués, exemplaires, compétents, et créatifs que les jeunes. Toutefois, la plupart ne les désirent pas forcément dans leur entreprise.

Une partie des jeunes et des cadres estime que l’augmentation du taux d’emploi des séniors n’est pas une bonne idée pour leur métier ou leur entreprise. Certains jeunes pensent même que les séniors ne sont pas en mesure de s’adapter aux nouvelles technologies ou aux nouvelles méthodes de travail comme le télétravail ou les projets collaboratifs. De plus, ils pensent que ces derniers ne comprennent pas les attentes des plus jeunes.

Comment faire pour combattre ce problème ?

La difficulté des séniors à trouver un emploi découle de plusieurs facteurs. D’une part, la discrimination joue un rôle majeur, les employeurs craignant souvent que les travailleurs plus âgés ne soient pas assez flexibles.

Lire aussi :  Dès juillet, les fabricants devront révéler la réduction des quantités de leurs produits

Proches de la retraite, ils peuvent être réticents à l’idée d’acquérir de nouvelles compétences. Cette perception entraîne une discrimination inconsciente qui restreint les opportunités d’emploi pour les séniors.

D’autre part, le manque de formation adaptée est également en cause. Avec l’évolution rapide des technologies et des méthodes de travail, les séniors qui n’ont pas eu accès à une formation continue peuvent se retrouver désavantagés sur le marché du travail.

Pour résoudre ce problème, il est essentiel de lutter à la fois contre la discrimination et d’encourager la formation des séniors. Les employeurs doivent être sensibilisés aux préjugés liés à l’âge. Pour cela, ils doivent plus évaluer les candidats en fonction de leurs compétences et de leur expérience.

Afin de les aider à acquérir les compétences nécessaires, il faut mettre en place des programmes de formation spécifiquement conçus pour les séniors.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux