Les frais réels que vous payez suite à un dépassement autorisé

Les frais réels que vous payez suite à un dépassement autorisé

Il faut savoir que passer à une somme négative dans son compte bancaire est possible. Par contre les subtilités des détails qui sont liés aux découverts bancaires peuvent parfois rester vagues pour beaucoup de personnes. Plusieurs questions se posent alors : jusqu’à quel montant ? Peut-on dépasser les limites de son plafond de découvert ? Si oui, quels sont les risques ?

Qu’est-ce que le découvert ?

ll s’agit simplement du fait d’être négatif dans son compte bancaire. En effet, les institutions bancaires peuvent octroyer le droit d’être en dessous de zéro euro. Une possibilité offerte qui est néanmoins régie par plusieurs règles.

Le montant de dépassement autorisé dépend des sources de revenus du possesseur de compte. Elle diffère donc d’un individu à un autre. Plus les revenus sont élevés, plus les montants où l’on peut être dans le « rouge » le sont également. Ce système permet à une personne ayant une urgence ou des charges soudaines à payer de pouvoir effectuer les opérations nécessaires.

Lire aussi :  Vous êtes fichés banque de France ? Voici ce qu'il faut savoir pour éviter les pièges

Il est aussi possible de parler de « Découvert autorisé ». C’est une souplesse offerte par les banques dont il ne faut pas abuser, sous peine de se retrouver avec des mauvaises surprises.

Les différentes règles

Tout d’abord comme mentionner ultérieurement le montant maximal d’un découvert dépend des sources de revenu. Pour connaitre sa capacité personnelle, il suffit de demander à son gestionnaire de compte ou bien de vérifier sur les différents relevés que l’on obtient.

Par la suite, un délai de trois mois ne doit généralement pas être dépassée, après celui-ci, banque a le devoir de fournir un crédit à son client.

Hormis cela, il est possible de dépasser le plafonnement bancaire lié aux découverts. Le compte pourrait continuer à fonctionner de façon normale, et permet à son utilisateur d’éviter les prélèvements automatiques ou l’encaissement de chèque au risque d’un interdit bancaire.

Cependant cela comprend quand même des risques pour l’utilisateur. En effet, cette possibilité est uniquement au bon vouloir de son établissement bancaire. Ils ont même la faculté de supprimer les découverts si le maximum de découvert a été dépassé. Dans le meilleur des cas, il faut éviter à tout prix de tomber dans ce contexte, car cela peut nuire à la relation entre la personne et la banque.

Lire aussi :  Une banque peut elle refuser l'ouverture d'un LEP ?

Des frais supplémentaires en cas dépassement de découvert

Si jamais un titulaire de compte a excédé le montant autorisé, la banque a possibilité de prendre des frais supplémentaires sur la gestion d’un compte sous forme de forfait. Ces agios sont calculés en rapport de l’excédant et du temps de dépassement.

Cependant, ils aviseront l’utilisateur de ces charges en plus avant d’y procéder. Attention, un client qui se retrouve dans cette situation pourrait être catégorisée dans les « interdits bancaires » si elle ne trouve pas de solution dans les plus briefs délais.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux