Le taux de chômage est stable et reste élevé, la promesse de plein emploi ne sera pas tenue

Le taux de chômage est stable et reste élevé, la promesse de plein emploi ne sera pas tenue ?

Il n’est pas nouveau d’apprendre que la politique actuelle du gouvernement en place cherche à diminuer à 5% le taux chômage. Autrement dit, l’État cherche le plein emploi dans tout le pays.

De ce fait, les nouvelles réformes ne cessent de tomber depuis le début de cette nouvelle année. Des mesures strictes qui impactent directement la vie des citoyens. Toutefois, le résultat est encore actuellement loin de l’objectif fixé.

Pourquoi le taux se stabilise ?

Il est important de savoir que de nouvelles dispositions viennent tout juste de voir le jour. Il faudrait encore un peu plus de temps pour que l’on voie le résultat des dispositifs mis en place par le gouvernement actuel. A contrario, le marché du travail a subi les conséquences destructrices des deux crises mondiales qui se sont suivies depuis le commencement de cette décennie.

Depuis près de quatre années maintenant, le pays rencontre quelques difficultés sur le plan économique et financier. La France est passée par une inflation grandissante. Ces circonstances ont fait en sorte que beaucoup d’entreprises n’aient plus les moyens de se maintenir en lice,  les obligeant à  et effectuer dans la majorité des cas des licenciements, voire même de fermer les portes de leurs firmes. Tout ceci trouve son origine dans le manque de trésorerie et une incapacité à couvrir ses charges. Un problème rencontré par un grand nombre d’employeurs sur tout le territoire, une crise totale qui n’a épargné personne.

Lire aussi :  Ces formations en ligne certifiantes pour une reconversion réussie en 2024

De plus, il faut mentionner que la plupart de ces sociétés ont bénéficié du Prêt garanti par l’État (PGE). Un dispositif spécialement conçu pendant les temps du Covid. Cependant, à l’heure actuelle il faut rembourser les crédits et cela favorise ce manque de trésorerie et conduit dans sa chute beaucoup de sociétés.

Des réformes sur le long terme à prévoir ?

Bien entendu les changements appliqués en ce moment visent un objectif qui est fixé sur les trois prochaines années, à atteindre en 2027. Ce faisant, les dispositifs commencent à être en place le plein emploi attendu. À noter que depuis le début d’année, l’État attaque vivement le sujet.

Dans un premier lieu, Pôle Emploi devient France Travail. Cette nouvelle dénomination emmène avec elle de nombreux changements, à l’exemple de l’instauration d’un contrat d’engagement à signer et à respecter pour pouvoir bénéficier du RSA ou les 15 heures d’activités à effectuer par semaine. Ces mesures ont été prises afin de remettre les chômeurs dans la vie active au plus vite.

Lire aussi :  Fusion AED et AESH : le gouvernement veut transformer le soutien aux élèves handicapés

Plein emploi, mission pas impossible ?

Avec les renforcements des mesures pour limiter l’abus de certaine personne qui profite du système, il se peut que la politique actuelle arrive peut-être d’ici 2027 a atteindre le plein emploi. Néanmoins, les chiffres actuels et les résultats des différentes mesures prises ne vont pas encore tout à fait dans ce sens.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux