L'aide mobili-jeune d'Action Logement obtenez un coup de pouce de 1.000 euros !

L’aide mobili-jeune d’Action Logement : obtenez un coup de pouce de 1.000 euros !

L’aide mobili-jeune est un dispositif mis en place par Action logement pour venir en aide aux jeunes.

Elle a été remaniée pour 2024, mais elle est de nouveau disponible depuis le 15 février dernier. Afin de permettre aux jeunes de prétendre à cette aide, de nouveaux critères d’attribution ont été déterminés.

Ce qu’il y a à connaître concernant cette aide

L’aide mobili-jeune est un coup de pouce proposé aux jeunes. Cette aide vise à faciliter leur accès au logement tout en favorisant le rapprochement entre leur domicile et le lieu de leur activité professionnelle. Elle prend en charge une partie du loyer des bénéficiaires. Le mode de calcul de cette aide dépend de divers critères essentiels.

Ainsi, elle est calculée en fonction du montant du loyer, mais aussi des aides que l’intéressé perçoit déjà. Il est possible pour les jeunes de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 100 euros par mois. Le montant minimum est de 10 euros par mois et l’aide dispose d’un plafonnement 1100 euros par année, donc sur 11 mensualités. Cette aide ne peut être réclamée qu’en deux fois seulement.

Lire aussi :  Rentrée scolaire : voici le montant des aides que les parents pourront recevoir

Tout savoir sur les bénéficiaires de cette aide

Afin de maximiser les chances de bénéficier de cette aide, il faut remplir certains critères d’éligibilité. Premièrement, les bénéficiaires doivent être âgés de moins de 30 ans. De plus, ils doivent être en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation ou salariés d’une entreprise du secteur privé non agricole. Cependant, seuls ceux dont le salaire mensuel est inférieur ou égal à 80 % du Smic peuvent prétendre à l’aide.

Ceux qui ont besoin de changer de résidence principale afin de se rapprocher de leur lieu de travail peuvent solliciter cette aide sous certaines conditions. D’abord, le nouveau logement doit être situé à 70 km maximum de l’ancien ou à 40 minutes de trajet en voiture. Ensuite, l’intéressé peut changer de logement et obtenir de l’aide en justifiant une double charge de loyer en occupant deux logements sur une même période. Pour déposer une demande de subvention et créer son compte, les jeunes peuvent se tourner vers une plateforme dédiée.

Lire aussi :  RSA conditionné : Non, vous n'êtes pas obligé de travailler ...

Les logements concernés par cette aide

Pour bénéficier de cette aide, le type de logement est un critère déterminant. Cependant, les logements éligibles à l’aide mobili-jeune sont diversifiés. Ainsi, les bénéficiaires peuvent louer un logement individuel ou partager une colocation, qu’ils soient dans le secteur privé ou social. En cas de colocation, il est important de noter que seule la part du loyer et des charges attribuables au demandeur de l’aide est couverte.

L’aide concerne également les logements vides ou meublés, un foyer ou une résidence sociale, ainsi que les logements sous-locations HLM. Ces logements peuvent être conventionnés pour l’APL ou non. En revanche, les chambres d’hôtes, les gîtes et les résidences de tourisme ne sont pas éligibles à cette aide.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon