Ces français gagnent plus de retraite que vous sans jamais mettre avoir travaillé comment

Ces français gagnent plus de retraite que vous sans jamais mettre avoir travaillé : comment ?

En parlant de retraite, l’idée générale est que pour toucher une pension, il faut avoir travaillé et cotisé pendant des années. Pourtant, certaines personnes qui n’ont jamais exercé d’activité professionnelle peuvent percevoir des pensions supérieures à celles de certains travailleurs.

Les essentiels à comprendre concernant ce genre de situation

Le fait que des personnes n’ayant jamais travaillé puissent percevoir des pensions de retraite plus élevées que certains travailleurs peut sembler surprenant. Pourtant, l’existence de certains dispositifs montre que le système de retraite français inclut des mécanismes de solidarité pour garantir un minimum de ressources aux personnes âgées.

En effet, ils sont en mesure d’aider à lutter contre la précarité. Mais ils sont également essentiels afin de garantir une certaine dignité financière à la retraite, même pour ceux qui n’ont jamais exercé d’activité professionnelle.

Les dispositifs permettant aux non-travailleurs de percevoir une pension

Il existe plusieurs mécanismes permettant aux personnes n’ayant jamais travaillé de toucher une pension de retraite. Parmi eux, il y a l’Assurance Vieillesse des Parents au Foyer (AVPF) et l’Assurance Vieillesse agricole (AVA).

Lire aussi :  Le nouveau calendrier des aides et pensions d'avril 2024 (CAF, retraites, AAH, etc...)

Ces dispositifs sont destinés à ceux qui ont été affiliés par leur Caisse d’Allocations familiales ou leur caisse agricole, généralement en raison de la prise en charge d’un enfant ou d’un adulte en situation de handicap. Dans ces cas, un salaire est versé sur le compte de l’assuré, et les cotisations retraite sont calculées sur cette base.

Le dispositif le plus significatif pour les non-travailleurs est l’Allocation de Solidarité aux Personnes âgées (Aspa). Anciennement connue sous le nom de minimum vieillesse, l’Aspa garantit aux personnes de plus de 65 ans un revenu minimum, même sans avoir travaillé. Pour une personne seule, ce montant peut atteindre 1012,02 euros par mois. Le couple peut percevoir jusqu’à 1571,16 euros.

Des dispositifs garantissant plus d’avantages que les pensions des travailleurs

La principale raison pour laquelle les pensions perçues par les non-travailleurs peuvent être plus élevées que celles des travailleurs est liée aux conditions spécifiques des dispositifs tels que l’Aspa.

Lire aussi :  Temps partiel et retraite : comprendre les conséquences sur l'âge de départ et le calcul de la pension

Le montant de l’Aspa est fixé pour garantir un minimum de ressources, ce qui peut dépasser la pension de certaines personnes ayant cotisé toute leur vie, mais avec des revenus modestes. Par exemple, un travailleur ayant cotisé avec une faible rémunération tout au long de sa carrière peut toucher une pension bien inférieure au plafond de l’Aspa.

Il existe aussi le minimum contributif, destiné à compléter les petites retraites des assurés ayant cotisé. Cependant, ce dispositif ne concerne que ceux qui ont effectivement cotisé, et son montant peut rester en deçà des 1012,02 euros.

Ainsi, une personne n’ayant jamais travaillé et respectant les conditions de ressources peut se retrouver avec une pension plus élevée qu’un cotisant avec des revenus modestes.

La Mission Locale est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux